Solution au ShareCenter 320LW qui clignote bleu et ne démarre pas

Ayant rencontré ce problème, je me suis aperçu en cherchant sur Google que bon nombre d’utilisateurs sont confrontés à ce même problème de ShareCenter 320L ou 320LW qui ne veut pas redémarrer et dont la led bleu clignote en permanence.

Le problème serait dû à un soucis de sonde thermique qui empêche le démarrage du NAS. La solution est de débrancher le NAS suffisamment longtemps pour qu’il est le temps de refroidir vraiment ou de retirer les disques durs et de placer le boitier 15 minutes au frigo. Après ce temps, retirer le boitier du frigo et laisser le à l’air libre quelques minutes de plus. Ensuite remettez les disques à l’intérieur et re-branchez le tout.

En principe votre ShareCenter redémarre correctement !

Un conseil : laissez-le allumer et ne l’éteignez plus.

6 réflexions sur « Solution au ShareCenter 320LW qui clignote bleu et ne démarre pas »

  1. Bonjour j’ai déjà tenté cette opération avec succès il y a quelques semaines et vous remercie pour cette orientation qui m’a soulagé. Le phénomène se reproduit après que j’ai ôté toutes les connexions et sécurisé l’informatique locale craignant l’orage durant mon absence.
    Je vais tenté cela à nouveau , encore merci

  2. Bonjour,
    Je confirme ça marche 1 fois, 2 fois, ensuite fini, le boitier est mort !!!!
    Donc faite rapidement des sauvegardes.
    Si, comme chez moi, impossible à faire redemarrer, vous pouvez récupérer vos données ( mais galère) soit en utilisant linux (en liveCD) ou installé sur un PC, mais c’est méga long ( pourtant disk branché en SATA sur un PC récent).
    Autre solution, celle que j’ai faite après : utiliser un logiciel sous Windows capable de lire du Ext4: » Ext2volumemanager.exe » et un petit logiciel de synchronisation de fichier: DSyncronize.exe

    Les 2 fonctionnent parfaitement
    Attention le risque que tous les fichiers passent en « lecture seul » surtout avec la premier méthode.( donc clic droit « propriété » …)
    La méthode 1 mes aussi tous les dates de création à la date du jour de copie …. pas génial.

    • Merci pour ces infos intéressantes.
      Personnellement, cette méthode a marché un grand nombre de fois. Le boitier n’a jamais lâché, j’ai toutefois fini par abandonner et j’ai remplacé mon boitier par une autre solution car j’en avais marre de devoir démonter mes disques…

      • Bjr,
        Non, 3 peut être 4 fois, ( mais comme dit, j’ai vraiment apprécié votre astuce du frigo), mais pas sur que c’est une sonde de température ( je pencherai plus pour un condensateur céramique qui est fissuré). D-link parle ( service support ( très très sympa d’ailleurs, et gratuit) d’un soucis d’électricité statique…
        Oui, sortir les disques alors que les têtes ne sont pas forcement « packé » ( cas d’une coupure lors d’une écriture) n’est pas génial, mon boitier « coince ».
        Je suis parti sur une solution synology, car plus facile a trouver des « pièces de rechange » au cas ou …
        mais comme dit, j’ai mis 5 jours a tout remettre comme avant (entre les « oublis » de la copie, les accès, …)
        Les sauvegardes c’est une galère, on en a soit de trop (mon cas) , soit pas assez, soit illisibles …
        donc la j’ai ajouté un disque USB sur le synology qui va faire une copie « parfaite » toutes les nuits ( et plus une copie qui ajoute sans effacer l’ancien…)

        Voila bonne continuation pour votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.